{# UI #} Caret Right Caret Left Caret bottom Heart Plus Minus Cross Arrow left Account Cart Cart empty Clipboard Menu Search {# Media #} Play pause {# Socials #} Fb Insta Pinterest Tiktok Tumblr Snapchat Youtube Vimeo Twitter {# Logo #}
🌏 Livraison partout dans le monde
⚡ 14 JOURS POUR CHANGER D'AVIS
FRANCE : LIVRAISON POINT RELAIS OFFERTE DES 300€ D'ACHAT

Logan - Bleu Marine + Champagne

Escarpins talon 8 cm

Logan - Bleu Marine + Champagne

Escarpins talon 8 cm

Prix habituel 215,00€
Prix habituel Prix soldé 215,00€

Logan - Bleu Marine + Champagne

Sélectionner la taille

GUIDE DES TAILLES

La Logan chausse à la pointure. Si vous avez le pied délicieusement fort, privilégiez la demi-pointure supérieure.

FR UK US IT
35 2.5 4 34
36 3.5 5 35
36.5 4 5.5 35.5
37 4 5.5 36
37.5 4.5 6 36.5
38 5 6.5 37
38.5 5.5 7 37.5
39 5.5 7.5 38
39.5 6 7.5 38.5
40 6.5 8 39
41 7.5 9 40
42 8 9.5 41
 
  • 14 JOURS POUR CHANGER D'AVIS

  • FRANCE : LIVRAISON 48H -OFFERTE EN POINT RELAIS À PARTIR DE 300€

  • PAIEMENT EN 3 OU 4 FOIS*

• Hauteur de Talon : 8 cm
• Cuir Bleu Marine, Détails Nubuck Métallisé Champagne
• Semelle intérieure et extérieure cuir
• Fabrication : Espagne

Note : La peausserie peut présenter quelques irrégularités.

Qui suis-je ?

Nouvel astre dans la galaxie PB, la Logan est avant tout une déclaration d'amour à vos petons. Car, soyons claires, je suis en admiration totale devant vos pieds, vos doigts, vos talons, vos plantes. J'ai un amour sans borne pour tout ce qui constitue votre extrémité inférieure. Quand j'ai décidé de m'incarner, mon âme a vu très clair que je voulais changer le cours des shoes. J'ai pensé de suite que ma destinée était liée au monde du soulier, celui qui fait se sentir bien, vous allège de vos fardeaux et fait de votre existence un jardin d'acclimatation perpétuel. C'est bien la mission que je me suis assignée en créant la Logan, expression cristalline de mes pensées les plus pures. La Logan est un escarpin qui défrise la perfection pour lui faire atteindre des sommets jamais atteints auparavant. Il est donc nécessaire que vous vous l'offriez afin que la théorie du battement d'aile du papillon puisse rendre heureuse une femme qui en a bien besoin en Nouvelle Zélande.

Matière et entretien

Le cuir utilisé par Patricia est un cuir de très bonne qualité mais qui comme tous les beaux matériaux nécessite un entretien soutenu. Ceci si vous souhaitez que vos chaussures soient toujours en excellent état. Pour entretenir un cuir, il faut le nourrir d'une crème grasse et généreuse qui saura lui donner un merveilleux teint. Utilisez une crème impérméabilisante plutôt qu'un spray et évitez les expositions prolongées au soleil et à l’eau. S'il s'agit de redonner du peps à la couleur, alors il faudra leur appliquer un cirage à la couleur. Votre cordonnier aura certainement de quoi vous contenter à ce sujet. Veillez à bien enlever le plastique de protection sur la semelle avant de porter vos chaussures une fois que vous êtes sûre de ne pas les retourner pour remboursement et n'attendez pas trop pour faire poser un patin sur vos semelles par un cordonnier chevronné. Zones à éviter lorsqu'on porte des Patricia: Amazonie, Sahara, Toundra, Cercle Polaire, concert punk, salle de shoot, bowling, Marathon de New-York, métro les jours de grève, les meetings de partis extrémistes.

Livraison

Portez vos Patricia Blanchet à vos pieds à la vitesse de la lumière, grâce à notre service Colissimo, ou préférez le retrait en magasin pour les plus pressées d'entre vous !

Retrait en magasin GRATUIT : venez retirer vos articles immédiatement après avoir passé commande dans notre palais situé au 20 rue beaurepaire 75010 Paris.

Colissimo en Point Relais France Métropolitaine : À partir de 4,90 € ou gratuit à partir de 300 € d’achat. Votre colis est livré sous environ 48h au Point Relais de votre choix (choix du point relais après le paiement), pour toute commande passée avant 13h, du lundi au jeudi. Les commandes passées le vendredi après 13h seront expédiées le lundi suivant.*

Colissimo domicile France Métropolitaine : 9€ (+2€ par paire supplémentaire), votre colis est livré sous 48h environ directement à l'adresse de votre choix, pour toute commande passée avant 13h, du lundi au vendredi. Les commandes passées le vendredi après 13h seront expédiées le lundi suivant.*

Colissimo en Point Relais Europe : entre 10€ et 16€ pour une paire commandée, en fonction du pays de destination. Délai de livraison d'environ 3 à 8 jours selon la zone concernée. Disponibilité des points relais en fonction des pays et zones d'habitation.

Colissimo à domicile Europe : entre 10€ et 16€ pour une paire commandée, en fonction du pays de destination. Délai de livraison d'environ 3 à 8 jours selon la zone concernée.

Colissimo International Hors Europe et DOM-TOM : délai de livraison d'environ 5 à 30 jours en fonction du pays de destination - délai indicatif**. Le prix varie en fonction de la zone de destination de la commande.

Pour tout problème avec votre colis à destination de la France, vous pouvez contacter le service Colissimo au 3631. Si votre colis est à destination d'un autre pays que la France, merci de contacter le +33 810 821 821 munie de votre numéro de suivi.

*Pendant les périodes de fêtes, vacances ou soldes, les délais d'expédition peuvent être allongés.

** Les délais indiqués sont susceptibles d'être allongés indépendamment de notre volonté en fonction du pays de destination, de sa situation sanitaire ou politique.

Retour

Si vous changez d'avis, vous pouvez nous retourner votre commande sous 14 jours maximum* en suivant les instructions fournies dans votre commande ou sur notre site internet.

• retour gratuit à la boutique parisienne du 10ème arrondissement.

• par voie postale : pour les commandes de France, Belgique, Luxembourg, Allemagne, Espagne et Portugal : vous pouvez effectuer votre demande de retour en vous connectant à votre compte ou via le portail de retour situé en bas du site internet, muni de votre numéro de commande, et ainsi télécharger une étiquette de retour qui sera déduite de votre remboursement.

• par voie postale pour les autres pays : le retour est à votre charge, tout comme le choix du transporteur. Merci de bien suivre les instructions fournies avec le formulaire de retour.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre politique de retour. Vous avez quand même des questions ? Contactez notre service client par email contact@patriciablanchet.com ou par téléphone +33 (0)1 42 02 35 85.

*Le délai de 14 jours est comptabilisé à partir de la date de réception à domicile de votre commande, ou à partir de la date de mise à disposition en point relais.

LA VÉRITABLE HISTOIRE DE LA LOGAN

Si je vous demande d'où m'est venue cette inspiration pour l'escarpin que j'ai nommé Logan, vous allez de suite me dire qu'il s'agit d'un hommage au Youtuber Logan Paul parce que je kifferais de façon éhontée ce genre de balaise un peu neuneu qui prône la muscu et les coups dans la gueule. Tout cela pour amasser un max de thunes.

Certes, j'aime la Californie, mais pas ceux issus de l'Ohio qui prétendent être plus californiens que la plage de Santa Monica elle-même. Il ne s'agit donc pas d'un clin d'œil à celui qui se retrouva dans la sauce il y a quelques années car il se moquait d'une tradition ancestrale japonaise.

Non. Il faut plutôt aller voir du côté de chez Marvel. La face sombre. La face adulte. Celle où il est question de rédemption, filiation, aliénation.

Logan, c'est Wolverine mais quelques années après. Alors qu'il s'est retiré de la vie de super-héros et qu'il a rangé ses griffes au profit d'un job de conducteur de limousines. Je ne sais pas qui écrit les comics chez Marvel mais ils leur inventent toujours des alternatives poisseuses. Bref, le mec a désormais une vie de merde que rien ne saurait justifier à part un penchant pour le nihilisme qui expliquerait une certaine violence qui en découle. Voilà pour le décor. Après avoir lu ça, vous me direz, mais pourquoi diable avoir donné le nom de votre escarpin à un film que vous semblez ne pas aimer ?
Je l'aime si. Mais je le moque, parce que y a de quoi, vous avouerez. Et si vous ne voulez pas le faire, je le ferai pour vous. Car je prends des décisions fermes, malgré mon signe de la balance. Donc j'ai bien aimé Logan mais je ne voulais pas être frontale car derrière ce prête-nom se cache une drôle d'histoire qui m'est arrivée avec James Mangold, son réalisateur.
Patricia Blanchet

Alors que je rêvais de cinéma et de Big Apple, et contre l'avis de mon père, qui voulait que je marie un dude du bled, j'ai pris mes affaires, le contenu de ma tirelire cochon direction Beauvais et son aéroport bétaillère. Après 3 correspondances et 4 jours dans les airs, j'arrivais enfin à Toronto d'où je pris une navette jusque NY. Mes parents avaient une cousine qui vivait à Brooklyn depuis perpète. Une juive orthodoxe connue sous le nom d'Ethel. Elle avait fait 6 enfants. Tous étaient plus grands que moi, et tous vivaient encore avec elle alors que le padre s'était barré avec la babysitter dans le Maine.

Elle m'a généreusement accueillie en me proposant une pièce au sous-sol de son logement, sans fenêtre contre un loyer de 600$. Une aubaine pour la ville me dit-elle.

Si jamais je contestais le prix, elle se mettait à pleurer et demandait au ciel pourquoi la terre entière lui en voulait, mettant ainsi fin à tout dialogue. Pour payer une telle mensualité, il m'a fallu trouver un boulot. Et sans un visa de travail, compliqué. Alors comme la plupart des gens, je me mis à chercher dans la restauration où les patrons se contrefoutaient de la légalité tant qu'ils pouvaient nous payer à coups de pieds au cul.
escarpin femme talon cuir rouge Logan Patricia Blanchet

Après des essais dans un tas de lieux tous aussi glauques les uns que les autres, je fus pris dans un resto italien dans le Lower East Side sur Broome.

J'acceptais le poste surtout parce qu'il était celui qui payait avec une base salariale la plus proche de la norme. Le patron était un petit gros tout vieillot. On aurait dit un testicule sur pattes Il avait les mains baladeuses et une piètre idée des normes hygiéniques. Un seul avantage à travailler dans ce gourbi : les pourboires. Les gens semblaient apprécier sa cuisine et ses pizzas au Nutella.
Patricia Blanchet

C'est là où je vis James pour la première fois. Il parlait de ciné en fumant le cigare et riant fort. Il voulait qu'on le remarque, ce petit personnage sûr de lui. Il me dégoûtait autant qu'il me fascinait. Mais j'avais bien compris que je l'intéressais car il a commencé à intensifier ses visites. Gino, le patron, m'envoyait toujours à sa table et me demandait de mettre des jupes toujours plus courtes pour l'aguicher. Ce que je refusais même si j'adorais les mini-jupes. Juste par principe. Malgré mes jeans oversized, j'ai pu plaire au jeune James qui me dévorait tellement des yeux qu'il laissait la moitié de ses plats.

Après six mois de pourboires plus que généreux, il se mit à m'aborder en posant sa main velue sur la mienne. Il me dit qu'il faisait du cinéma (à l'époque il ne faisait que des court-métrages mais il se comportait comme un nabab). Il me faisait un peu mal au cœur car il bafouillait en me parlant et n'osait pas soutenir mon regard. Il m'invita à m'asseoir pour prendre un cappuccino. Ce que je fis sous l'œil jaloux de Gino qui n'en foutait plus une rame pour nous espionner.
Ce James ne m'attirait pas des masses mais il m'attendrissait et devant ses balbutiements, j'acceptais un premier date avec lui. Puis un second. Puis au bout du dixième il m'invita à monter chez lui. Il voulait m'étourdir de ses projets en me parlant de ses contacts avec le tout-Hollywood. Par épuisement, mais aussi parce que je n'avais pas couché avec le moindre mec depuis mon arrivée aux US, je sentis monter en moi la fièvre à El Pao.
Pour certaines cela aurait pu être la foire du Trône, la possibilité de connaître une expérience hors du commun, avoir un rabbit humain sous la main. Pour moi c'était too much et cela scella mon destin. J'en avais assez vu de ce cabinet des curiosités. J'étais venue à la Big Apple pour faire du cinéma, pas faire partie d'un film de John Waters où chaque personne que je rencontrais était plus névrosée que la précédente.
Je n'avais jamais raconté cette histoire car j'avais peur que cela soit un frein à sa carrière. Et j'ai eu raison car depuis il a réalisé quelques films acceptables. Des films de bon faiseur où sont apparues toutes ses qualités. Et j'étais folle de joie pour lui quand j'ai su qu'il prenait la licence Indiana Jones en main. J'étais persuadée qu'il en ferait une grande suite. Mais après les deux heures et quelques de projection, j'en sortis désabusée, comme si j'avais été dépossédée de cette œuvre. Il en avait fait de la bouillie pour Ehpad. Une monstruosité. C'est pour cela qu'aujourd'hui j'ai décidé de sortir du bois et raconter ce qui nous liait, persuadée que ce dévoilement l'amènerait à se recentrer et à réfléchir profondément sur ce qui l'animait.
Nous avons renoué le dialogue depuis la divulgation de notre historiette. Il va beaucoup mieux et il semble qu'il ait envie de mieux faire pour un monde meilleur. Alors ? Merci qui ? Merci Patricia. Ô toi lanceuse d'alerte et d'Arlette magnifique. Que ton nom soit sanctifié !
Le lien entre le texte et cette chanson n'est peut-être pas évident pour vous, mais pour moi, il s'agissait de la chose à faire.

Et la voici donc faite : https://www.youtube.com/watch?v=6xckBwPdo1c
Patricia Blanchet

Récemment consultés

France : livraison gratuite en point relais à partir de 300€*
nouveau : retour simplifié*
Paiement en 3 ou 4 fois sans frais*