À quelques heures de notre entrée dans l'automne, je tenais à vous délivrer ce qui se fait de plus beau et raffiné dans le monde la chaussure. Ce que le "New Yorker" a qualifié de plus belle collection de chaussures "ever". Outre ses beautés, je tenais à évoquer une autre Patricia car la Blanchett c'est deux fois par semaine dans votre boîte aux lettres.
Cette autre Patricia, c'est Patricia Hearst, connue comme petite fille de Randolph, ancien magnat de la presse, dont Citizen Kane, le film de Welles, s'était largement inspiré pour devenir le long-métrage le plus idolâtré de l'histoire du cinéma.
Héritière et étudiante à Berkeley, sans histoire, elle est subitement kidnappée par l'Armée de libération symbionaise. Après avoir demandé la libération de membres emprisonnés appartenant à leur groupe, ce qui fut refusé, ils exigèrent que la famille Hearst distribue 70$ en vivres à tous les californiens économiquement faibles.
Low-boot cuir verni zebré rouge et noir Fifty Five Patricia Blanchet
Cela fut accepté, mais à cause d'une organisation chaotique l'opération devint un fiasco et la jeune Patricia resta aux mains de ses ravisseurs. Bien qu'ayant subi nombre de maltraitances et même un viol, elle fut atteinte du syndrome de Stockholm. Devenue Tania, elle critiquera l'aspect bourgeois de sa famille et participera à plusieurs braquages à main armée après avoir été victime d'un lavage de cerveau.
Et là intervient le volet de sa vie qui me plaît le plus, puisqu'elle deviendra une actrice récurrente dans l'oeuvre d'un des plus grands réalisateur de l'histoire, John Waters. Ella a ainsi participé à Cry Baby, Serial Mother, Pecker...
Voilà une vie dingue que je voulais partager avec vous avant d'aller boire un coup.

Biquette Noir

Bottes petit talon cuir et daim noir
265,00€